CDJKLPSTY

Koga Toshihiko


Kanji de l'école Koga Juku

Koga Toshihiko est né le 21 novembre 1967 à Fukuoka. C'est un judoka japonais qui a pratiqué la compétition haut niveau dans les catégories -71Kg et -78Kg. Il est triple champion du monde de judo, champion olympique et vice champion olympique.

Il est très connu dans le milieu du judo pour sa créativité qui lui a permis d’inventer de nouvelles techniques comme morote à une main ou sode-tsuri-komi-goshi en garde inversée. Il a dit : " Je pense qu’il faut toujours avoir l’esprit ouvert pour adopter de nouvelles approches et de nouvelles voies dans la résolution des problèmes ".

Koga Toshihiko se révèle en compétition internationale en 1987,au championnat du monde d'Essen (Allemagne) en catégorie -71Kg ou il est d'abord battu en demi-finale par l'américain Michael Swain mais gagne la troisième place en remportant son combat contre l'anglais Kerrith Brown. Il n'a alors que 20 ans.

En 1989, il retrouve Michael Swain en finale des championnats du monde de Belgrade (Yougoslavie) mais cette fois-ci il le bat et gagne son premier tritre de champion du monde en -71Kg. Il réitère cet exploit en 1991 à Barcelone (Espagne) contre l'espagnol Joaquin Ruiz.

En 1992, il participe à ses premiers jeux olympiques, ceux de Barcelone. Quelques jours avant le début de l'épreuve, il se blesse gravement au genou gauche et devras subir des infiltrations entre chaque combats. Malgré cette blessure, il réussit à se hisser en finale pour affronter le hongrois Bertalan Hajtos. Le combat est très serré, aucuns des deux combattants n'arrivent à prendre un réel avantage sur l'autre. Mais c'est Koga qui remporte la victoire sur décision de l'arbitre. Il gagne alors le combat le plus important de sa vie et devient champion olympique dans la catégorie -71Kg.

Il repart ensuite à la conquête d'un troisième titre de champion du monde à Chiba (japon) en 1995 dans la catégoie -78Kg. Il remporte la médaille d'or en battant Djamel Bouras sur un sode-tsuri-komi-goshi dévastateur.

Il recroise le chemin de Bouras l'année suivante, lors de la finale des jeux olympique d'Atlanta (U.S.A.) en catégorie -78Kg. Celui-ci prend sa revanche, laissant à Koga la deuxième place.

Lorsqu'il pose son le judogi en 2000 pour devenir entraîneur national de l'équipe féminine du japon les résultats suivent. En 2004 aux Jeux Olympiques d'Athènes, l'équipe féminine du Japon remporte 6 médaillles dans les 7 catégories de poids présentes (6 en or et 1 en argent).

En 2003, il crée sont école privée, l'école Koga Juku. Il y enseigne aux plus jeunes sa science du Judo. Il est aussi professeur à l'université de Tokyo (Tokyo Daigaku).

Ce qu'ils disent de lui :

Kate Howey : " Koga est sans doute l'un des judokas les plus excitants de l'histoire."

Djamel Bouras : " Un japonais hors-normes, orgueilleux dans sa façon de combattre."

Profil :

Grade :
spécialités : Ippon-seoi-nage, morote seoi à une main, sode-tsuri-komi-goshi, koshi-guruma, ko-uchi-makikomi
Catégorie de poids : -71Kg et -78Kg
Taille : 169 cm
Travail :
Entraineur : Yasuhiro Yamashita

Palmarès :

1996 - 2e des Jeux Olympiques d'Atlanta en -78kg (1e - Djamel Bouras)
1995 - 1e des Championnats du monde de Chiba en -78kg (2e - Djamel bouras)
1992 - 1e des Jeux Olympiques de Barcelone en -71kg (2e - Bertalan Hajtos)
1991 - 1e des Championnats du monde de Barcelone en -71kg (2e - Joaquin Ruiz)
1989 - 1e des Championnats du monde de Belgrade en -71kg (2e - Michael Swain)
1987 - 3e des Championnats du monde d'Essen en -71kg (1e - Michael Swain, 2e - Marc Alexandre)

Vidéos :

 Voici le parcours de Koga et de l'équipe japonaise de judo, lors des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992.

-
-
 
 
Son combat contre Djamel Bourras en finale des championnats du monde de Chiba en 1995
-
 
-
-
Et pour le plaisir... Le best of de ses plus beaux Ippons
-
 

Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement